Vers le minimalisme digital – Partie 3

Dans deux précédents billets, nous avons suivi l’Américain Cal Newport et sa proposition de “minimalisme digital“, avec son livre : Digital Minimalism: Choosing a Focused Life in a Noisy World.

Dans le premier billet, nous avons présenté les trois points de son manifeste du minimalisme digital :

1.1 Utiliser les appareils lorsque nous avons un but précis
1.2 Faire les meilleurs choix, pas les choix les plus faciles
1.3 Prendre conscience de la dépendance

Dans le second billet, nous avons approfondi trois aspects de sa cure de désintox digitale de 30 jours :
2.1 Est-ce humainement possible ?
2.2 Premiers pas
2.3 Fixer des règles d’utilisation
2.4 Panique : que faire du temps libéré ?

Dans ce troisième et dernier billet, nous continuons à suivre Cal Newport sur la vie après la cure de désintox digitale.

  1. La vie après la cure

3.1 Devenez néo-Amish

Au bout des 30 jours, comment faire la transition sans revenir à vos mauvaises habitudes digitales ? Prenons des idées aux endroits les plus improbables, par exemple… chez les Amish. Les Amish sont une communauté religieuse anabaptiste, fondée en 1693 en Alsace et qui est aujourd’hui présente surtout en Amérique du Nord, vivant de façon simple et à l’écart de la société moderne. La première règle amish est : « Tu ne te conformeras point à ce monde qui t’entoure ». Du coup, on les imagine vivant dans des huttes et s’éclairant à la bougie, n’utilisant aucune technologie. Faux. Ils utilisent la technologie à bon escient. Ils utilisent des tracteurs mais pas de voitures. Beaucoup ont l’électricité mais celle-ci n’est pas connectée au réseau municipal. Les téléphones personnels sont interdits, mais de nombreuses villes ont une cabine téléphonique communautaire.
Comment tracent-ils la ligne de démarcation ? C’est une question de valeurs.

Cal Newport nous explique :
« En fin de compte, les Amish font quelque chose de radicalement simple à notre époque de consumérisme impulsif et compliqué : ils partent de ce qu’ils apprécient le plus, puis se demandent si une nouvelle technologie donnée fait plus de tort que de bien eu égard à ces valeurs. Par exemple, les tracteurs les aident à nourrir leur famille. Approuvé. Les voitures signifient que les gens se rendent dans d’autres villes au lieu de passer du temps avec des amis de la communauté. Bannies. »

3.2 Trois règles
Vous venez de passer 30 jours difficiles. Alors, quelle technologie rend vraiment votre vie meilleure ? Qu’est-ce qui vous permettrait de gagner du temps, plutôt que de perdre du temps ? Qu’est-ce qui serait le bienvenu dans votre style de vie néo-amish ?

Cal Newport propose 3 règles:
1) Que la technologie serve à quelque chose que vous appréciez profondément (offrir un avantage n’est pas suffisant).
2) Que cela soit la technologie la mieux adaptée pour servir cette valeur (si ce n’est pas le cas, remplacez-la par quelque chose de mieux).
3) Pour chaque technologie, précisez une procédure opératoire standard qui spécifie quand et comment vous l’utilisez.

Il explique:
« Prévoyez à l’avance le temps que vous acceptez de consacrer à des loisirs de faible qualité. En d’autres termes, déterminez les périodes spécifiques pendant lesquelles vous vous adonnerez à la navigation sur le Web, à la vérification des médias sociaux et au streaming de divertissement. Pendant ces périodes, tout est permis. Si vous voulez regarder Netflix en direct en streaming sur Twitter, allez-y. Mais en dehors de ces périodes, restez déconnecté. »

3.3 Le cas du smartphone et des autres appareils
Et votre smartphone ? Il est toujours là pour vous tenter. Il bourdonne, sonne et appelle, c’est le tentateur permanent. Comment gérer ça ?

Votre smartphone a un paramètre « ne pas déranger ». Il suffit de mettre ce paramètre par défaut. Ou vous pouvez programmer quand ce paramètre sera automatiquement en fonction ou arrêté. Et oui, c’est possible, vous pouvez faire en sorte que certains numéros et textos passent toujours. Jouez avec les paramètres jusqu’à ce que vous trouviez un équilibre qui vous convienne.

Et vous pouvez répondre à tous les textos que vous avez reçus pendant des périodes que vous fixez, plutôt que d’être dans un va-et-vient incessant qui détruit à peu près toute votre capacité de concentration.
Et si vous aimez vivre dangereusement, laissez votre smartphone chez vous ou dans la boîte à gants de votre voiture quand vous allez chez des amis. Découvrez la différence.

Et que faire pour les autres appareils de la technologie triomphante ? Cal Newport recommande de transformer vos appareils à usage général en appareils à usage unique. L’application Netflix et les médias sociaux ne sont disponibles que sur votre iPad. Il n’y a rien d’autre que du travail sur votre ordinateur. Les SMS ne s’affichent que sur votre téléphone. Cela vous permet de ranger certains appareils et de vous concentrer sur une chose à la fois.

  1. La question ultime

« Si je passe beaucoup moins de temps à envoyer des SMS, à envoyer des e-mails et à utiliser les médias sociaux, cela ne va-t-il pas nuire à mes relations ? »

Si vous apportez ces changements, serez-vous coupé du monde – comme les Amish ?
Nul doute que vous réduirez le nombre d’interactions de faible qualité que vous avez.

Et il y a le problème des ami(e)s qui pourraient se fâcher si vous ne « likez » pas toutes les photos de leur nouveau bébé. Encore une fois, nous voulons échanger une interrelation superficielle contre une relation moins fréquente mais plus significative.

Si l’amitié est importante, votre inquiétude que la maman se fâche à votre égard vous motivera peut-être pour prendre le temps nécessaire et pour engager avec elle une vraie conversation, ou aller lui faire une visite. Cela aura beaucoup plus de valeur que d’ajouter un « aww ! » ou une émoticône à une suite de commentaires superficiels…
Ne soyez plus un fantôme numérique avec de nombreux « amis ». Soyez un véritable ami.

Merci Cal.

Bruno Hourst

Ressources

Digital Minimalism: Choosing a Focused Life in a Noisy World

How To Stop Wasting Time On The Internet

Suivez-nous, likez-nous 🙂
Patientez...

Inscrivez-vous à notre newsletter

(une fois par mois)
Scroll Up