L’être humain devient-il plus bête à notre époque ?

On en parle à la télévision et dans les journaux : le Q.I. (Quotient Intellectuel) moyen de la population mondiale a baissé de manière inquiétante ces dernières années. C’est ce qu’ont constaté plusieurs chercheurs, en particulier les Norvégiens Bernt Bratsberg et Ole Rogeberg dans une étude publiée dans la revue américaine PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences)

Cette tendance est surprenante, car au début du 20ème siècle, les gens devenaient plus intelligents (du moins en terme de Q.I.) d’une génération à l’autre. C’est ce que l’on a appelé l’effet de Flynn, d’après le psychologue qui mené des recherches sur l’évolution du Q.I. moyen. Par exemple, des tests menés aux Pays-Bas avec des appelés ont montré une progression du Q.I. de l’ordre de 21 points entre 1952 et 1982
Mais cette tendance s’est maintenant arrêtée et, pire, a régressé. Dit autrement : au cours des vingt ou trente dernières années, les humains ont commencé à devenir plus bêtes, suggèrent les chercheurs norvégiens. Intuitivement, cela pourrait nous sembler évident, à regarder l’évolution de l’humanité, mais cela prend plus de force lorsque la science confirme le fait.

Leurs données proviennent de l’étude des tests de Q.I. obligatoires donnés aux jeunes norvégiens commençant leur service militaire, entre 1970 et 2009. Les 730 000 résultats des tests ont montré que ces jeunes gens perdent environ 7 points de Q.I. en moyenne par génération (en prenant 25 ans comme valeur moyenne d’une génération).
Et ce n’est pas la seule étude à trouver que le Q.I. moyen est en baisse. Outre la Norvège, il y a également des données provenant de Grande-Bretagne, de Finlande et du Danemark qui montrent également que le Q.I. est en baisse.

Pourquoi le Q.I. baisse-t-il ? L’effet de Flynn – donc l’augmentation du Q.I. – a été attribué à l’amélioration de la nutrition, à une meilleure éducation, à un meilleur environnement social, etc., en bref : au progrès. Alors, avec tout ce que nous apporte le monde d’aujourd’hui et que nous appelons toujours le progrès, pourquoi la courbe du Q.I. s’est-elle donc mise à régresser ?

L’étude des chercheurs norvégiens a cherché si des facteurs génétiques pouvaient expliquer le phénomène, mais ont constaté que cela ne pouvait pas expliquer le changement. Les causes sont donc environnementales. Et parmi les coupables potentiels repérés : l’aggravation de la nutrition (en particulier manger moins de poisson), une éducation plus médiocre, des médias de mauvaise qualité et la montée des nouvelles technologies. Citons les auteurs de l’étude : « … nos résultats restent cohérents avec un certain nombre d’hypothèses de déclin du Q.I. que nous proposons : changements dans la qualité de l’éducation, changements dans l’exposition médiatique, détérioration de la nutrition ou de la santé … ».

Autrement dit, c’est notre mode de vie actuel qui nous rend plus bêtes.

Bruno Hourst

Ressources

Flynn effect and its reversal are both environmentally caused

Effet Flynn_Wikipedia

These Huge Changes In Human IQ Are Frightening

Illustration Jilème

Suivez-nous, likez-nous 🙂
Patientez...

Inscrivez-vous à notre newsletter

(une fois par mois)
Scroll Up