Un bon régime alimentaire dans la petite enfance

Même si le bon sens et l’intuition nous pousseraient à voir un rapport évident entre la qualité de l’alimentation dans la petite enfance et le développement de l’intelligence, il y a peu de recherches qui ont approfondi le sujet.

 

Une étude, dirigée par Kate Northstone de l’Université de Bristol (Grande-Bretagne), s’est intéressée à ce problème. L’étude a été publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health.

L’étude a suivi 14 000 enfants nés entre 1991 et 1992 au Royaume-Uni. A travers des questionnaires réguliers proposés aux parents, les chercheurs ont pu suivre ce que les enfants mangeaient jusqu’à l’âge de 8 ans. A ce moment-là, un test d’intelligence était proposé aux enfants, permettant de faire des comparaisons entre les enfants selon leur alimentation.

Les résultats ont montré que les enfants ayant une alimentation saine, comprenant plus de salade, de riz, de pâtes, de poisson et de fruits avaient à l’âge de 8 ans un QI plus élevé que les enfants qui consommaient de la nourriture (assimilée à de la malbouffe) à haute teneur en graisses et en sucres.

En allant plus dans le détail, les chercheurs ont remarqué qu’il y avait peu de rapport entre la qualité de la nourriture et le niveau de QI entre 4 et 7 ans. C’est donc avant 4 ans que la qualité du régime alimentaire est cruciale, et cela a des répercussions sur le développement de l’intelligence des années plus tard.

Les auteurs concluent, avec les précautions d’usage : « Cela suggère que tous les effets cognitifs et comportementaux liés aux habitudes alimentaires pendant la petite enfance pourraient bien persister plus tard, malgré tous les changements ultérieurs (y compris les améliorations) apportés à l’apport alimentaire. Il est possible qu’une bonne nutrition jusqu’à 3 ans puisse favoriser une croissance optimale du cerveau. »

Cela est à relier aux billets consacrés aux « 1000 premiers jours », en agrandissant la fenêtre cruciale pendant laquelle l’enfant doit absolument être correctement nourri.

Bruno Hourst

Ressources

Are dietary patterns in childhood associated with IQ at 8 years of age? A population-based cohort study

The Childhood Foods That Increase IQ

Suivez-nous, likez-nous 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Patientez...

Inscrivez-vous à notre newsletter

(une fois par mois)
Scroll Up