Quel style parental protège le mieux les adolescents de la toxicomanie ?

Il semble admis dans de nombreux pays que la meilleure façon de protéger les adolescents de l’usage de drogues est de les éduquer avec fermeté et rigueur.

Le chercheur et psychiatre espagnol Amador Calafata et ses collègues de l’European Institute Of Studies On Prevention ont voulu confirmer ou infirmer cet idée. Pour cela, ils ont recherché quel style parental serait le mieux adapté pour éviter l’usage de drogues par les adolescents.

Pour mener leur étude, ils ont pris un échantillon de 7718 adolescents, garçons et filles, de 11à 19 ans de Suède, du Royaume-Uni, d’Espagne, du Portugal, de Slovénie et de République Tchèque.
Ils ont distingué quatre types de style parental :

  • le style parental ferme (caractérisé par la chaleur et la rigueur)
  • le style parental autoritaire (rigueur mais pas de chaleur),
  • le style parental indulgent (chaleur mais pas de rigueur)
  • le style parental négligent (ni chaleur, ni rigueur).

Ils se sont intéressés à différents types de drogues : alcool, tabac et drogues illicites.

Ils ont également mesuré d’autres paramètres : estime de soi, résultats scolaires et troubles de la personnalité.

Les résultats, que les chercheurs circonscrivent à l’Europe sans vouloir les généraliser à d’autres régions du monde, montrent que le style parental ferme et le style parental indulgent ont un effet équivalent en matière de protection contre la toxicomanie chez les adolescents, et que ces deux styles protègent mieux les adolescents que le style parental autoritaire et que le style parental négligent.

Autrement dit : un style d’éducation chaleureux, assorti ou non de rigueur, est une clé pour protéger les adolescents de la toxicomanie.

Bruno Hourst

Ressources

Which parenting style is more protective against adolescent substance use? Evidence within the European context

Suivez-nous, likez-nous 🙂
Patientez...

Inscrivez-vous à notre newsletter

(une fois par mois)
Scroll Up