Emma

EMMA : UNE BD POUR AIDER LES ENFANTS ET LES ADOS À GRANDIR
• des personnages avec leurs forces, leurs faiblesses et leurs différences, dans lesquels les enfants et les ados peuvent se reconnaître
• des situations où les enfants et les ados peuvent se retrouver
• un illustrateur aguerri à la technique de la BD : Jilème
• un chercheur en pédagogie et toute son équipe, pour donner du contenu pertinent : Bruno Hourst

Pour en savoir plus

L’idée du projet Emma est née de la collaboration entre Jilème, illustrateur/auteur de BD, et de Bruno Hourst, chercheur en pédagogies nouvelles, auteur de nombreux ouvrages illustrés par Jilème.

Le projet Emma souhaite transmettre aux pré-ados et ados – et à leurs parents – un certain nombre de « messages » éducatifs et pédagogiques, en utilisant l’humour et une certaine dérision bienveillante.
Ces « messages » s’appuient sur des chercheurs reconnus, en dehors de toute approche communautariste, religieuse ou sectaire. La petite Maëlle, soeur de Emma, est la porte-parole de ces chercheurs. Une vision humaniste et universelle sous-tend l’ensemble du projet.
Le « vivre ensemble » est particulièrement privilégié dans la BD Emma à travers des personnages très divers, autant par leurs origines que par leurs talents et leurs compétences.
Les situations décrites se veulent coller au plus près à la réalité que vivent les pré-ados et ados d’aujourd’hui, autant à l’école que dans leurs relations entre eux ou en famille.

Les thèmes abordés sont variés et reliés à ce que vivent les jeunes. Voici quelques thèmes qui sont progressivement développés, parmi bien d’autres : les notes à l’école, des questions sur la drogue ou la sexualité, les enfants handicapés, les écrans, les relations avec les parents ou dans une famille recomposée, l’obésité et la nutrition, le déficit d’attention, la mémorisation, les devoirs à la maison, le harcèlement, la violence parentale, la santé, la pauvreté, l’amitié, etc.
L’approche sous forme de BD permet de traiter ces thèmes d’une manière décalée et humoristique, sans être direct.

La théorie des intelligences multiples (dont Bruno Hourst est spécialiste) sous-tend les caractéristiques des différents personnages du projet Emma, sans relier un personnage à une intelligence particulière. Le « bouquet d’intelligences » de chaque personnage est varié et unique, comme dans la réalité. Des situations permettent de faire comprendre au lecteur qu’il est intelligent à sa manière, en particulier quelles que soient ses notes à l’école.

Patientez...

Inscrivez-vous à notre newsletter

(une fois par mois)
Scroll Up