Parce que l’engagement de Mieux-Apprendre repose sur le plaisir d’apprendre et de transmettre, sur la formation et l’accompagnement, nous tenons parallèlement à nous impliquer sur le terrain, de manière très concrète. Nous démontrons ainsi que la mise en œuvre des principes et outils du mieux-apprendre est possible dans de multiples contextes.

Mission pédagogique de formation de formateurs - Mayotte

Pendant trois semaines, Bruno Hourst, sur la demande de C. Daudet, présidente de l’AOFM (Association des Organismes de Formation de Mayotte), a animé des formations de formateurs professionnels et collaboré à la mise en place d’un projet ambitieux de développement éducatif.
Vaste projet, ayant pour visée de toucher tous les acteurs de la société mahoraise reliés au développement de la personne : enfants, parents, enseignants, accompagnateurs scolaires, responsables de centres de vacances etc.
Mission d’envergure, puisque le journal télévisé local a relayé cette information à l’échelle nationale. Découvrez à travers cette vidéo, Bruno Hourst, Christine Daudet et quelques témoignages de formateurs.

Ouverture de l’école Saèk Thmey à Siem Reap - Cambodge


Le Mieux-Apprendre se met au service d’un projet associatif qui permet l’ouverture d’une école ayant pour vocation de former des guides-accompagnateurs francophones, près du site d’Angkor.
Bruno Hourst, très impliqué dans cette démarche de formation et de qualification de jeunes de milieux défavorisés, a assuré en novembre 2014, puis en mai 2015, deux interventions de 3 semaines sur place leur enseignement, assisté de Cendrina Collet, del’interprète Choeurn et de Pierre Hourst, co-fondateur du projet, selon un programme de volontariat.

Chaque jour, la vocation du programme "apprendre à apprendre autrement" prend tout son sens et le maître-mot est : adaptation  !
A travers ses multiples billets , Bruno Hourst relate sa palpitante expérience : topogrammes, cartes flash, chant, mimes, jeux-cadres etc. sont autant d’outils utilisés pour favoriser l’apprentissage.

Venez aussi découvrir les récits des enseignants volontaires, qui relatent leurs missions au sein l’école de Saek Thmey et partagent avec passion leur expérience pédagogique et leur formidable aventure humaine !
http://www.saekthmey.com/
Présentation par une enseignante

Ce parcours enrichissant met en exergue une large palette d’outils pédagogiques de qualité, qui ont clairement facilité la tâche de l’enseignant, mais aussi de ces jeunes qui ont une formidable envie d’apprendre et qui nous ont surpris à apprendre vite, avec une grande curiosité, dans le plaisir et avec le sourire comme le montre cette vidéo :


De retour de cette formidable aventure pédagogique, Bruno Hourst et Cendrina gardent confiance en l’avenir (Saèk Thmey voulant dire un "avenir meilleur" !) et sont heureux de constater les véritables bienfaits de cette action collaborative à vocation humaine, sur les élèves si désireux d’apprendre. Le travail exceptionnel effectué par les différents enseignants qui se sont succédé depuis l’ouverture de l’école porte ses fruits et nous demeurons à la recherche d’ enseignants FLE (Français Langue Etrangère) pour poursuivre l’action dans le temps ! Pour plus d’informations : contact@mieux-apprendre.com

Il reste aussi à assurer la pérennité financière, et à trouver de nombreux parrains pour garantir un avenir meilleur (Saèk Thmey) à ces élèves ambitieux ! Pour plus d’informations : http://www.saekthmey.com/nous-aider/particuliers

Accompagnement d’une classe pilote « Apprendre autrement » au collège Jean Macé à Clichy sur Seine

En septembre 2013 a ouvert, au collège Jean Macé, une classe projet intitulée « Apprendre autrement ».
Cette classe a vu le jour à l’initiative de deux enseignantes (français et mathématiques) qui souhaitaient permettre aux élèves et aux enseignants de retrouver le plaisir d’apprendre et d’enseigner. Durant 18 mois, Mieux-Apprendre a accompagné l’équipe enseignante dans cette démarche.
Situé en zone sensible, ce collège compte 60 nationalités différentes, de très bons élèves et des élèves en réelle difficulté. La classe « Apprendre autrement » a été constituée de tous types d’élèves, sans en faire une classe de niveau (ni de « bons », ni de « mauvais » élèves).
Les spécificités dans cette classe sont les suivantes :
-  Evaluation par socle de compétences
-  Travail de groupe privilégié, de par la disposition des tables en îlots de 4
-  Auto-évaluation par les élèves
-  Suppression des notes remplacées par des ceintures de couleur (comme au judo)
-  Sensibilisation des élèves et des enseignants aux intelligences multiples (théorie de Gardner), avec enseignement faisant appel à toutes les intelligences
-  Prise en compte des émotions
-  Semaines « projets » de 2,5 à 5 jours sur des thèmes divers : aussi bien le « vivre-ensemble » que les « grands-hommes » ou « les stratégies des animaux pour passer l’hiver »
-  Co-enseignement
-  Utilisation des jeux-cadres de Thiagi

L’équipe pédagogique a d’abord bénéficié d’une formation de 3 jours en début d’été 2013 par Mieux-Apprendre (Bruno Hourst), puis des formations plus thématiques d’une demi-journée étaient proposées chaque mois.
Un suivi très régulier de l’équipe pédagogique a également été apporté par Albane de Beaurepaire (de Mieux-Apprendre), avec sa participation active dans de nombreuses activités de classe.
Des conférences régulières de Bruno Hourst ont été proposées aux parents, sur le thème de l’autorité, des intelligences multiples, de l’apprentissage par le jeu, des devoirs à la maison …
Des temps forts ont été mis en place : journée d’intégration le jour de la rentrée, journées d’évaluation sous forme de tournoi, restitution du travail effectué durant les semaines projet devant les enseignants et parents.
En septembre 2014, la classe de 6ème Apprendre Autrement est devenue 5ème Apprendre Autrement, et une nouvelle classe de 6ème Apprendre autrement avec une nouvelle équipe pédagogique a vu le jour.
L’équipe pédagogique des 5èmes regrette de ne pouvoir poursuivre ce projet pour une 3ème année, en raison du départ des deux enseignantes à l’origine de cette classe « pilote », en juin, et faute de volontaires pour poursuivre.
Malgré des difficultés - inhérentes à ce type de projet novateur -, le résultat est globalement positif, cet accompagnement pédagogique porte ses fruits : les élèves sont plus motivés pour venir au collège et travailler, ils ont gagné en concentration, ils ont une meilleure aisance pour s’exprimer en public. Certains d’entre eux ont acquis des compétences insoupçonnées au départ. Et des enseignants ont découvert une autre manière d’enseigner, ce qui n’est pas rien...