J’ai mis au point un outil informatique particulièrement performant : je peux personnaliser le texte que vous allez lire. C’est-à-dire que ce que vous allez lire vous concerne, vous lecteur, directement. Fort, non ?

Je vais faire une description de votre personnalité sur le plan psychologique. A la fin de la description, afin de tester mon invention, je vous demanderai si ce profil psychologique correspond bien à la réalité. Vous voulez tester cet outil avec moi ? OK, allons-y.

Hum, je dirais que...

  • Vous avez une personnalité qui a besoin d’être aimée et admirée, et pourtant vous êtes souvent critique envers vous-même.
  • Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser.
  • Vous avez un potentiel considérable que vous n’avez pas encore utilisé à votre avantage.
  • Extérieurement, vous savez vous discipliner et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur de vous-même, vous manquez de confiance en vous.
  • Parfois vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou fait ce qu’il fallait.
  • Vous préférez une certaine dose de changement et de variété, et devenez mal à l’aise si l’on vous entoure de restrictions et de limitations.
  • Vous vous flattez d’être un esprit indépendant ; et vous n’acceptez l’opinion d’autrui que dûment démontrée.
  • Vous pensez qu’il est maladroit de se révéler trop facilement aux autres.
  • Par moment vous êtes très sociable, tandis qu’à d’autres moments vous vous renfermez sur vous-même et restez sur votre réserve.
  • Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes.

Maintenant, testons la qualité de votre profil. Votre profil est-il :

  • complètement faux
  • plutôt faux
  • ni juste ni faux
  • plutôt exact
  • parfaitement exact

Mettons une image pour souffler un peu.

Vous venez d’expérimenter l’Effet Barnum - ou effet Forer, du nom du psychologue qui a décrit ce biais psychologique.
En 1948, le psychologue Bertram Forer soumet ses étudiants à un test de personnalité. Il leur dit qu’il a déduit de leur test une analyse personnalisée, qu’il leur remet. En fait, il n’utilise pas les résultats du test, mais remet à chacun la même description construite à partir d’un recueil d’horoscopes. Il leur demande d’évaluer la qualité de cette analyse personnalisée, sur une échelle de 0 (médiocre) à 5 (excellent). La moyenne est de 4,26 !

C’est l’Effet Barnum : un biais subjectif induisant toute personne à accepter une vague description de la personnalité comme s’appliquant spécifiquement à elle-même.
On trouve l’effet Barnum, bien entendu, dans la rédaction des horoscopes. Mais il est intéressant de le débusquer dans d’autres langages, comme celui de la politique : « Les Français pensent... », « Les Français en ont assez de... ».
Le domaine de séduction est, évidemment, un lieu privilégié pour l’effet Barnum. De même que des « conseillers » ou des coachs peu scrupuleux peuvent l’utiliser : c’est le fait de dire ce que l’autre personne veut entendre.

Bruno Hourst

Références
Effet Barnum
We’ve Got Something for Everyone : The Barnum Effect