Nous avons vu dans un précédent billet comment les chercheurs insistent sur l’importance cruciale pour la vie future de l’individu des 1 000 premiers jours de la vie, de la conception jusqu’à l’âge de 2 ans.
En particulier, la nutrition – et son pendant, la malnutrition – jouent un rôle considérable.

Autant une bonne nutrition est essentielle pour la santé humaine en général, autant la malnutrition est un problème d’une énorme ampleur. Globalement, près de la moitié des décès d’enfants dans le monde sont dus à la malnutrition. Et on estime aujourd’hui que 1/3 de la population mondiale souffre de malnutrition, sous forme de dénutrition, d’obésité, de carences en vitamines et en minéraux essentiels, ou d’une combinaison des trois. Et cette malnutrition aura des conséquences physiques, physiologiques et psychiques toute la vie de l’individu.

La malnutrition est particulièrement dévastatrice pour les fœtus, les bébés et les jeunes enfants, dont le cerveau et le corps dépendent d’une bonne nutrition pour leur croissance et leur développement. Les dommages sont presque toujours irréversibles et auront une influence dans le futur de l’individu. Et pourtant ils sont également entièrement évitables.

La bonne nutrition pendant les 1000 jours, entre la grossesse d’une femme et le deuxième anniversaire de son enfant, peut sauver des vies et permettre aux enfants d’atteindre leur plein potentiel. Il peut également avoir un impact puissant sur l’économie d’un pays, en diminuant les soins nécessaires aux futurs adultes et en augmentant leurs capacités à agir dans le monde : une étude considère que cela augmenterait le PIB de 12%.

Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux conséquences d’une mauvaise nutrition sur le développement de différentes maladies comme l’obésité, le diabète, l’hypertension ou le cancer. A rebours, ils en déduisent qu’une bonne nutrition prénatale et infantile peut éviter de nombreuses maladies, physiques comme psychologiques.

La nutrition concerne la mère pendant sa grossesse (et son état de santé avant la conception de l’enfant), et ensuite la manière dont l’enfant est nourri.
La santé nutritionnelle des femmes et des enfants, en particulier pendant cette période-clé de 1 000 jours entre la grossesse et l’âge de deux ans, peut se résumer en quelques points :
• une bonne alimentation des mères et des futures mères ;
• l’allaitement maternel au moins jusqu’à l’âge de 6 mois ;
• une information des femmes sur l’alimentation qui est bonne pour elles et pour leurs enfants actuels ou à venir, leur permettant de résister au marketing prédateur ;
• une modification des systèmes alimentaires, agricoles et environnementaux, de manière à rendre disponibles et à un prix abordable des aliments sains ;
• un accès à des soins de santé de qualité, à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi qu’à des systèmes de soutien social.

En France,160 000 enfants environ naissent chaque année sous le seuil de pauvreté, soit 1 enfant sur 5 (rapport UNICEF France, juin 2015). On ne peut que saluer le programme MALIN, qui facilite l’accès à des familles en situation de fragilités sociales et/ou économiques à une alimentation infantile adaptée à leurs enfants jusqu’à 3 ans, en leur fournissant conseils et bons d’achat.

Le tableau suivant résume, aux États-Unis, l’écart – souvent énorme – entre ce qui est souhaitable pour l’enfant et la mère, et la réalité (source : www.thousanddays.org

Comme sur d’autres thèmes, les scientifiques nous permettent maintenant d’avoir une vision particulièrement claire de ce qui est souhaitable pour un développement harmonieux d’un être humain – et ses conséquences sur le bien-être de toute une société. Et pourtant, la réalité apparaît trop souvent comme désespérante, tant les puissances politiques, économiques et financières freinent de tout leur poids un retour à ce qui devrait être naturel.

Bruno Hourst

Références
The role of nutrition in brain health
The right nutrition in the first 1000 days has the power to influence a preterm infants’ health for life
Programme MALIN
Fascinating breastfeeding facts
Fascinating breastfeeding facts infographic

Navigation

Dans la même rubrique