L’exposition du cerveau à la musique sollicite des circuits neuronaux très complexes, tout au long de notre vie. Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, la musique permet de réactiver les capacités résiduelles de la mémoire avec des résultats surprenants. Ainsi les patients arrivent-ils à se souvenir des mélodies anciennes, de leur lointain passé. Mais ce qui est encore plus surprenant pour les chercheurs, c’est que l’exposition à la musique permet aux patients d’activer les capacités d’apprentissage qu’on croyait perdues.
Chez les patients avec lesquels l’on pratique la musicothérapie, on s’est aperçu qu’elle réussit à activer les capacités résiduelles de la mémoire : alors que l’on a l’impression que les patients n’ont plus aucune mémoire, ils arrivent à retenir les mélodies nouvelles et sont capables de les reproduire, même s’ils n’en mémorisent pas les paroles.

Bruno Hourst

Références
La musicothérapie et la maladie d’Alzheimer