Dans deux précédents billets, nous avons vu, en nous basant sur la recherche, comment la nouveauté et l’activité physique pouvaient contrer la baisse d’énergie et de motivation que les enseignants constatent souvent chez leurs élèves à certaines périodes de l’année.

Explorons un troisième élément permettant de redonner de l’énergie aux élèves : le défi.
Certains élèves savent déjà 50% de ce qui est enseigné : c’est ce que constate Graham Nuthall dans son livre The Hidden Lives of Learners, après avoir interviewé de très nombreux élèves. Il n’est donc pas étonnant que ces élèves aient un faible niveau d’énergie et de motivation. Le défi est un outil d’auto-stimulation puissant pour les élèves, et en particulier ceux-là.

Les élèves deviennent plus intelligents en cherchant et en s’attaquant à des défis. Cet état d’esprit (mindset) qui pousse à relever des défis est une caractéristique des apprenants qui réussissent bien. C’est ce qu’ont montré Aaron Hochanadel et Dora Finamore, dans une étude publiée dans le Journal of International Education Research.

Comment faire entrer des défis dans la salle de classe ?

  • Faites réfléchir quotidiennement vos élèves, même sur des sujets de réflexion décalés par rapport aux apprentissages en cours. Il s’agit de modifier leur état d’esprit, de les obliger à réfléchir, d’enrichir leur vie. Posez-leur des questions, telles que « Qu’est-ce que j’ai appris de nouveau aujourd’hui et qui a plus de 100 ans ? »
  • Donnez aux élèves moins de temps ou moins de ressources (c’est-à-dire, pas de notes ou de livres) pour accomplir une tâche.
  • Demandez-leur de réviser avec un camarade de classe un sujet récemment appris, en utilisant seulement des images qu’ils dessinent et des gestes (ne pas parler).
  • Proposez aux élèves d’utiliser d’autres formes d’intelligence (selon la théorie des intelligences multiples) pour réaliser une tâche.

En ce qui vous concerne, vous pouvez aussi vous lancer des défis :

  • Modifiez votre propre état d’esprit sur ce que vos élèves sont capables de faire, et donnez-leur une tâche légèrement plus difficile que ce que vous leur avez donné dans le passé.
  • Relevez le défi de trouver le but (le « pourquoi ») derrière chaque leçon que vous enseignez, et trouvez un moyen de partager explicitement ce but avec vos élèves.
  • Identifiez un élève ou deux avec qui vous n’avez pas de très bonnes relations, puis mettez-vous au défi de plus vous investir avec ces élèves.

S’il est vrai que certaines périodes de l’année peuvent être des périodes de faible énergie, d’ennui ou même de fatigue, cela peut aussi être des moments pour renouveler et revitaliser votre énergie et votre motivation – et celles de vos élèves.

Bruno Hourst

Références
The Hidden Lives of Learners
Fixed and Growth Mindset in Education and How Grit Helps Students Persist in the Face of Adversity